Accueil
Produits
Dr Fiset
Trouver un éducateur
Votre grossesse
Avant de devenir enceinte
Fausse-couche
Premier trimestre
Second trimestre
Troisième trimestre
L'accouchement
Le post-partum
La vie de famille
Calendrier
Q & R
Témoignages
Formations
Nos associés
Dans les médias
Blog
Nous rejoindre
Videos
Plan du Site

In English
En Español


Name:
Email:


Votre grossesse

AVANT DE DEVENIR ENCEINTE

Félicitations! Vous avez décidé que vous étiez prêts à concevoir un bébé et cela vous enthousiasme grandement. Nous allons ici réviser certaines informations qu'il vous sera utile de connaître pour votre grossesse future.

Il est recommandé de rencontrer votre médecin traitant afin de faire le point avec lui et décider si vous avez besoin d'un bilan sanguin ou si votre cytologie cervicale (test Pap) est dûe.

Il vous recommandera probablement de débuter un supplément d'acide folique en dosage de 0,4mg ou plus par jour dès maintenant afin de diminuer vos risques d'avoir un bébé atteint d'anomalies du tube neural (le spina-bidifa entre autres). Si vous prenez certains médicaments (tels que des anti-convulsifs), la dose recommandée sera beaucoup plus élevée.

Il évaluera avec vous votre consommation de substances qui pourraient nuire à votre bébé tels que les drogues, l'alcool, le tabac et les médicaments. Il est important ici que vous soyez honnête envers vous-mêmes et votre bébé à venir.

Et maintenant un bon conseil:

Nous vivons dans une époque du "zapping" où les gens sont pressés lorsqu'ils désirent une chose. Eh bien, la maternité est une occasion pour vous de reprendre le rythme de votre corps! Ainsi, le temps moyen pour la conception d'un bébé varie de 4 à 6 mois ce qui signifie concrètement que pour une femme qui devient enceinte après le premier mois, il y aura cette autre qui devra attendre près d‚un an...délai tout à fait normal. Ainsi, même si les conditions sont optimales c'est-à-dire qu'il y a relation sexuelle au moment exact de l'ovulation, ceci ne résultera pas nécessairement en une grossesse. La patience est donc de mise. Dites-vous bien qu'être parent, c'est d'être patient! C'est maintenant que votre patience commence.

Il peut être indiqué de faire un bilan d'infertilité si après un an de relations sexuelles non-protégées il n'y a pas conception ou si une femme a fait trois fausse-couches inexpliquées. Si une femme a plus de trente cinq ans, son médecin pourra décider de procéder au bilan plus rapidement.

Lors de votre grossesse, il vous sera fréquemment demandé la date exacte du début de vos dernières menstruations. Cette date nous aide à calculer la date prévue d'accouchement. Pour simplifier, nous pouvons utiliser la règle simple de MOINS TROIS MOIS PLUS SEPT JOURS:

Il s'agit donc de prendre votre date de la première journée de vos dernières menstruations, de soustraire trois mois au mois de vos dernières menstruations et d'ajouter 7 jours à la date. N'oubliez évidemment pas d'ajouter l'année suivante si votre date prévue d'accouchement arrive dans les mois de janvier, février ou mars, cela va de soi.

Par exemple, si la première journée de vos dernières menstruations est le 7 juin 2005. En soustrayant trois mois au mois de juin, nous arrivons au mois de mars (mai, avril...mars. Vous suivez?) En ajoutant 7 jours au 7, on arrive au nombre 14. Donc, la date prévue d'accouchement est le 14 mars...2006.

C'est simple.

Pour ceux d'entre vous qui désirent une façon encore plus simple voici un tableau: En gras, trouvez votre date des dernières menstruations puis la date dessous cette date est votre date prévue d'accouchement.

Vous trouverez dans ce site des informations plus importantes que d'autres. Je me suis permis de les écrire en ROUGE afin d'attirer votre attention sur ces faits. En voici une d'ailleurs:

Le terme normal d'une grossesse varie de 38 à 42 semaines. La date prévue d'accouchement (qu'elle soit calculée ou même déterminée par un examen d'ultra-sons) n'est précise que plus ou moins une à deux semaines. De plus, le phénomène de post-datisme (qu'une femme accouche après sa date prévue d'accouchement) est très répandu. Seulement environ 4% des femmes accouchent à la date prévue exacte. 90% des femmes accouchent dans un intervalle de une semaine avant ou après leur date prévue d'accouchement et 95% des femmes accouchent dans un intervalle de deux semaines de leur date prévue d'accouchement.

Je vous recommande par conséquent d'annoncer aux gens une date légèrement ultérieure à la date prévue d'accouchement qui vous sera annoncée. Ainsi, si votre petit bébé décide qu'il est très confortable dans votre utérus, vous ne serez pas tenter de l'y déloger trop rapidement. De plus, en annonçant ainsi à votre entourage une date légèrement ultérieure à celle calculée, les gens ne seront pas tentés de vous contacter à chaque journée qui dépassera ladite date. Il est légèrement plus fréquent de dépasser sa date prévue d'accouchement lors d'une première grossesse.

Pourquoi insistons-nous ici sur le fait que la grossesse peut se prolonger au-delà de la date prévue d'accouchement annoncée?

La date prévue d'accouchement devrait plutôt être nommée la date SUGGÉRÉE d'accouchement! Ainsi, il se peut très bien que votre bébé ait besoin de plus de temps pour maturer que ces 40 semaines. Il est possible aussi que votre corps ait besoin de plus de 40 semaines de gestation pour être prêt à donner naissance...et ceci est tout à fait acceptable.

Vous vous demandez peut-être pourquoi j'insiste tant sur le fait qu'il est tout à fait naturel de dépasser la date prévue d'accouchement? Eh bien, nous vivons dans l'époque du "zapping" (cela vous dit quelque chose?) Et il arrive fréquemment que les gens soient tentés de désirer une induction (déclenchement artificiel du travail) dès qu'ils dépassent leur date prévue d'accouchement (qui n'eacute;tait, en faits, qu'une suggestion, rappelons-le...). Lorsque cette option d'induire le travail est choisie, cela implique des interventions qui peuvent s'accumuler. Si vous avez choisi de visiter ce site, c'est que vous envisagez une naissance la plus naturelle possible. Or, il est naturellement beaucoup plus logique d'attendre que votre corps et votre bébé soient prêt au lieu de vouloir forcer les choses (à moins d'indications médicales cela va de soi...). Alors, rappelez-vous de cette maxime lorsque vous entamerez votre première semaine de "temps suplémentaire" être parent, c'est d'être patient!

De toutes façons, il n'est jamais arrivé qu'une femme demeure enceinte éternellement. Nous en reparlerons dans la section intitulée: votre accouchement.

Je donne souvent l'exemple du pommier à mes patientes au bureau. Ainsi, il est courant que les pommes ne soient pas toutes mûres en même temps. Lorsqu'une pomme est prête, lorsque la nature a accompli son travail, elle tombe doucement et est propre à la consommation. Si une personne décidait qu'elle désire cette autre pomme encore dans l'arbre, elle pourrait avoir de la difficulté à la cueillir et devrait lui tordre la tige afin de l'extirper de sa branche...alors que si elle avait patienté encore un peu, cette pomme serait tombée d'elle-même lorsque mûre. Gardez cette image en tête:

Le cycle menstruel chez la femme commence avec les règles (ceci est le jour numéro 1). Pour mesurer votre propre cycle menstruel, notez la date du premier jour où vous voyez du sang pendant vos règles. Le temps qui sépare ce premier jour de saignement et le premier jour de saignement des règles suivantes représente la longueur de votre cycle menstruel. L'ovulation survient en moyenne 14 jours avant les menstruations. Ainsi, si une femme a des cycles de 32 jours, ceci signifie qu'elle ovule autour du jour...numéro18 (et non 14).Certaines femmes ayant des cycles très longs (de plus de 90 jours) n'ont que deux ou trois ovulations par année. Il serait indiqué d'en discuter avec leur médecin si une grossesse tardait à débuter.

Notez la date de vos dernières menstruations sur un calendrier car cette information vous sera demandée souvent au cours de votre grossesse.

Êtes-vous prêts?